« Non » au prix Janette-Bertrand

À l’occasion de la Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie du 17 mai, la Fondation Émergence a décidé de nommer son nouveau prix alliæ le prix Janette-Bertrand. En plein milieu de la controverse sur le projet de loi 21 qui restreint l’accès aux emplois public des personnes portant des signes religieux visibles, et notamment les femmes musulmanes portant le voile, je questionne le bien-fondé de nommer un prix au nom d’une femme qui a si fièrement appuyé le prédécesseur de ce projet de loi—bien plus restrictif—la Charte des valeurs, en publiant le manifeste des Janettes en 2013. Celle-ci a, qui plus est, récemment affirmé son support pour le projet de loi 21.

Les communautés musulmanes au Québec vivent beaucoup de marginalisation, d’exclusion, et de violence. La discrimination et la violence envers les femmes musulmanes se forment dans l’intersection de l’islamophobie et la misogynie, et ont augmenté envers les femmes voilées depuis la présentation du projet de loi 21.  L’islamophobie est commune au Québec, et les communautés musulmanes sont actuellement cible d’un gouvernement populiste voulant restreindre leur liberté de religion en prohibant le voile.

À l’intérieur même des mouvements LGBTQ+, les personnes musulmanes se sentent souvent exclues. Les organismes communautaires LGBTQ+ québécois sont excessivement blancs, et l’islamophobie—entre autres formes de racismes—demeure commune chez les personnes queer blanches. Notons que le « bien être des personnes gaies » est souvent utilisé comme excuse pour promouvoir des politiques anti-immigration et islamophobes.

La Fondation Émergence est un organisme communautaire LGBTQ+ qui organise des campagnes de sensibilisation et a initié la Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie au Québec. En nommant un prix au nom de Janette-Bertrand pour la remercier de ses prises de position contre l’homophobie, la Fondation Émergence renforce le message voulant que les personnes musulmanes ne sont pas réellement les bienvenues dans les communautés queer. Au sein d’espaces qui devraient leur appartenir tout autant qu’aux personnes LGBTQ+ blanches et non musulmanes, elles se voient mise de côté au profit de la reconnaissance d’une femme qui, malgré toutes ses qualités, tend à les exclure. Une femme qui, on le rappelle, n’est pas elle-même des communautés LGBTQ+—bien que l’islamophobie de membres de celles-ci ne soit aucunement plus acceptable.

Pressenza, 21 juillet 2017

Personne n’est parfait, bien sûr. Il y a place à reconnaître les contributions de personnes imparfaites. Néanmoins, il n’est pas ici question d’aller chercher des puces à Janette Bertrand : sa position en faveur de la Charte des valeurs demeure sa contribution la plus médiatisée dans la sphère publique québécoise de la dernière décennie.

Le manifeste des Janettes n’est pas marginal : elle y a donné son nom. Et maintenant, Fondation Émergence veut que le prix alliæ porte son nom. Dans un monde communautaire disproportionnellement blanc—l’équipe de la Fondation Émergence est exclusivement blanche—quel message envoyons-nous, intentionnellement ou non?

Alors que l’opposition au projet de loi 21 fait rage, on pourrait penser que le choix de la Fondation Émergence reflète une prise de position en faveur du projet de loi… ou du moins un manque d’intérêt à le dénoncer. Or, ce projet de loi est populiste, conservateur et démontre le manque de scrupules du gouvernement, qui ne se gênera pas à invoquer la clause dérogatoire pour violer les droits constitutionnels des minorités.

Je suis horripilée à l’idée de tolérer ou, pire, de cautionner cette discrimination en récompensant une des architectes du débat de la laïcité et en nommant un prix LGBTQ+ à son nom. Le choix de la Fondation Émergence me semble complètement inapproprié en l’occurrence, et je l’invite à démontrer son ouverture aux personnes LGBTQ+ musulmanes en renommant son prix alliæ en collaboration avec celles-ci.

2 Comments

  • Jean-René Jeffrey
    2 juillet 2019

    Qu’est-ce que c’est que cette publication merdique? Encore un groupuscule qui se prétend progressiste et qui ne comprend rien à rien! Le genre de croyants que vous représentez personne n’en veut, de quelque religion qu’ils soient! Jeannette Bertrand est contre les bigottes voilées et contre les personnes qui sont non intégrables comme votre groupe. Elle a grandement contribué à l’évolution des mentalités de notre société et s’offusquer contre la reconnaissance de son travail c’est démontrer dans l’absolu à quel point vous êtes déconnectés. Honte à vous!

    [Commentaire hors-sujet? Abusif? Spam?]

  • Minona Léveillée
    30 juillet 2019

    Je ne sais pas ce qui est le plus navrant dans cet article entre le texte qui associe Janette Bertrand à la misogynie et l’image qui associe Allah à l’égalité.

    Avez-vous au moins lu le Coran et les hadiths sur les femmes, les homosexuels, les travestis et les non-musulmans en général? L’islam, de par ses textes fondateurs même est misogyne, condamne les homosexuels et les travestis et est violemment intolérant envers toutes les catégories de non-musulmans. L’équipe de la Fondation Émergence a peut-être tout simplement fait le travail de recherche que vous auriez dû faire.

    Quant à Janette Bertrand, avez-vous vu ou lu quoi que ce soit d’elle ou bien son appuie au PL21 est tout ce que vous connaissez de sa personne? Mme Bertrand se battait déjà pour les victimes de sexisme, de racisme, d’homophobie, d’inceste, d’agression sexuelle, de troubles alimentaires et du VIH des années avant votre naissance. Elle a été l’une des premières personnes à sortir de l’ombre plusieurs sujets tabous, d’abord à titre de courriériste, puis à titre d’auteur télé et d’animatrice. Elle a connu le Québec quant il était étouffé par une religiosité qui s’infiltrait dans tout les aspect de la vie des citoyens et des citoyennes et a joué un grand rôle dans son évolution sociale..

    Faites donc un petit effort de recherche et de réflexion avant de traîner une personne dans la boue simplement parce qu’elle a une opinion différente de la vôtre.

    [Commentaire hors-sujet? Abusif? Spam?]

Post a Reply to Jean-René Jeffrey cancel reply