Obama et les féministes ??

On ne peut passer sous silence ce qui ce passe en ce 20 janvier 2009. Toute la planète aura les yeux tournés vers les États-Unis, en ce jour de l’inauguration du président Barack Obama. La population américaine a de bien grands espoirs à son propos. Les femmes et les féministes aussi, après avoir été durement traitées sous Bush et ses politiques anti-choix et pro-abstinence.  Pour les curieux et les curieuses, voici le lien vers le site change.gov , le site d’Obama présentant toutes les facettes théoriques de sa politique. À noter son «Women agenda» et son «Family agenda» où il propose des politiques ambitieuses et prometteuses pour les femmes.

Pour terminer sur une note plus comique, le Ms.Magazine a fait cette couverture qui représente bien combien les attentes des féministes américaines  sont hautes à propos du nouveau président.  En passant, cette couverture fait des remous chez nos voisins du Sud… va-t-il être le superman du féminisme ?

Quoiqu’il en soit, on verra en temps et lieu comment le gouvernement Obama remplira toutes ces belles promesses…

Sources : pour plus de lecture !

http://feministsforobama.org/siteHome.htm

http://www.laprogressive.com/2008/08/19/will-feminists-for-obama-help-us-at-dnc/

http://feministlawprofs.law.sc.edu/?p=4565

http://feministy.com/why-i-think-obama-is-not-feminisms-new-savior/

http://womensrights.change.org/blog/view/excuse_me_ms_magazine_-_but_is_there_a_mr_on_your_cover

2 Comments

  • Tanya
    25 janvier 2009

    Perso, j’adoooore cette image, mais je dois bien avouer que je suis malgré moi tombée tête première dans la Obamamania…je manque d’originalité je sais, mille excuses.

    Je pense que cette photo permet tout de même de soulever quelques questions, par rapport au féminisme et à la politque. Il y a d’abord cette fameuse controverse qu’a soulevé une partie du mouvement féministe américain. Pour certaines, il n’était pas correct de montrer un homme comme étant le sauveur du féminisme (petit détail anecdotique: un homme comme les autres en plus, qui, pour paraphraser Michelle Obama, ne sait même pas mettre ses chausettes dans le lavage.) On pourra certes mieux analyser si Obama se trouve à être le sauveur du féminisme ou pas lorsqu’il aura quelques mois, voire années, de pouvoir derrière la cravate et qu’on verra qu’elles ont été ses actions véritables. En attendant, je rappelle qu’il y a quelques années, la Gazette des femmes avait fait un article avec Jean Charest qui titrait «Le premier Premier Ministre féministe!» parce qu’il constituait un cabinet avec parité. La question demeure alors, que faut-il pour qu’un dirigeant politique soit décerné féministe? Qu’en pensez-vous?

    [Commentaire hors-sujet? Abusif? Spam?]

Post a Comment