Ce texte est le premier d'une série de trois contributions de l'autrice. « Les aromantiques n’aiment pas. » Et moi ? J’aime : déplacer le