Il n’aura fallu que six ans et trois livres pour que Mona Chollet s’impose comme l’une des penseuses phares