Correspondances libres, furieuses et
joyeuses entre jeunes féministes
.
Suivez-nous!
TWITTER
FACEBOOK
YOUTUBE
Derniers articles
À moi aussi…

À moi aussi…

#MeToo If all the women who have been sexually harassed or assaulted wrote « Me too » as a status, we might give people a sense of the magnitude of the problem. Please copy/paste. Je vous lis. Je nous lis. J’ai mal au cœur, j’hésite, je paralyse. J’essaie de penser à autre chose. Et puis, non, trop... lire la suite
Mon trauma ne vous sera pas donné à voir

Mon trauma ne vous sera pas donné à voir

Mon trauma ne vous sera pas donné à voir Avec la dénonciation de masse des agressions sexuelles commises par Harvey Weinstein et la montée en popularité du hashtag #moiaussi ou #metoo, je me demande à quel point notre parole nous appartient en tant que victime d’agression sexuelle. Tous nous pressent de dénoncer pour que cesse... lire la suite
EroSphère, ou comment je me suis libérée de la libération sexuelle

EroSphère, ou comment je me suis libérée de la libération sexuelle

[Ce texte est une nouvelle version d’un article paru en juillet 2017.] En juillet dernier, je me suis rendue dans un festival de pratiques érotiques (tantra, BDSM, etc.) queer : EroSphère. On vous y répète à l’envi qu’ici tout est résolument sex-positif. C’est-à-dire que le sexe doit être source de joie, pas de honte. Et absolument... lire la suite
Esti d’arabes homophobes : critiques d’un panel organisé par Helem et Mena-UdeM

Esti d’arabes homophobes : critiques d’un panel organisé par Helem et Mena-UdeM

Esti d’arabes homophobes : critiques d’un panel organisé par Helem et Mena-UdeM Un texte de Dalia Tourki Le soir du jeudi 5 octobre 2017, j’ai assisté à un panel intitulé Lutte LGBT dans le monde arabo-musulman, et qui a eu lieu à l’Université de Montréal. Ce panel a été organisé par Mena-UdeM en collaboration avec... lire la suite
Facebook et la vraie vie

Facebook et la vraie vie

  J’ai un aveu à vous faire : je ne possède pas de compte Instagram ni de compte Twitter. Je ne suis pas sur Pinterest ni sur l’application Ask. Quant à Snapchat, j’ignore comment bien m’en servir sans me rendre complètement ridicule. Le seul réseau social où je daigne me présenter est Facebook, et, même là,... lire la suite
Cheekies, muffins tops et bourrelets de fesse, on aime?

Cheekies, muffins tops et bourrelets de fesse, on aime?

Il y a quelque temps, je me magasinais des sous-vêtements sur internet. Mon premier réflexe fut d’aller voir les culottes brésiliennes, celles que j’associe avec un confort plus important que le string. Celles qui sont politiquement correctes, au sens où, ce ne sont pas des culottes [de grand-mère] en coton, mais il reste tout de... lire la suite
Il était une fois...une langue sexiste

Il était une fois…une langue sexiste

Allons-y, parlons féministe. C’est ce que nous exige le Dictionnaire critique du sexisme linguistique paru en août dernier. Il faut parler féministe, parce qu’il faut oublier les mots couverture, parce qu’il faut que la langue soit avec nous, la langue doit embrasser sa radicalité. Non sans avoir aucune idée du sexisme contenu dans la langue... lire la suite
« Le féminisme » n'est pas une marque (de yogourt)

« Le féminisme » n’est pas une marque (de yogourt)

Ce texte a été écrit en réaction à l’article de Stéphane Mailhiot publié par L’actualité le 26 septembre 2017. À noter : Ce texte parle d’un article qui se penchait sur les résultats d’un sondage relatif à la situation des femmes dans le monde. À part dans la section « A New View of Gender », les... lire la suite
Pour un féminisme de l’impureté

Pour un féminisme de l’impureté

Je pourrais parler longtemps des hommes qui se disent féministes et qui en font un bouclier contre toutes les critiques. Ce n’est pas d’eux que je veux parler aujourd’hui, mais bien des femmes. Oui, les femmes féministes. lire la suite