Dialogues: La Québécoise Féministe

Dialogues est une série d’entretiens avec des nouvelles voix féministes de la blogosphère québécoise. Cette série inclura autant des blogues, des Tumblrs, des personnes écrivant sur différentes plateformes ou encore des personnes actives sur Twitter.

Cette semaine, nous dialoguons avec La Québécoise FéministeVeil_to_silence_by_SeaFairy

1. Comment présenter en quelques mots ton blogue? D’où vient le titre?
La Québécoise Féministe c’était tout simplement une bonne façon de me décrire au départ. Ça établit que je suis québécoise, donc que j’aime écrire en français (même si je blogue généralement dans les deux langues). Ça établit aussi, évidemment, que je traiterai principalement de féminisme. Puisque mon titre est si simple et évident, c’est aussi une façon de « prévenir » le lecteur que je suis très simple dans mon écriture. Je fais des phrases courtes et je m’adresse au lecteur comme s’il était devant moi. Bon, pas le plus imaginatif ni le plus littéraire, mais ça fait la job!
2. Quels sont les sujets qui te passionnent, qui motivent ta pratique d’écriture?
C’est drôle parce que ce qui m’a amené à l’écriture d’un blog au départ, c’était simplement une envie de partager avec ma famille alors que je partais en France pour un échange interuniversitaire. J’ai écris quelques p’tits articles légers sur la France, puis je me suis vite mise à me pencher sur des enjeux sociaux. Dont le féminisme. J’aime écrire sur ce qui réveille en moi un feu intérieur. Je bouille de colère à l’idée qu’une femme n’ait pas accès à la contraception ou à un avortement sécuritaire. Je deviens rouge lorsque j’entends parler d’harcèlement dans la rue. Je brûle lorsque je constate nos problèmes de société liés à la culture du viol. Je m’embrase contre le fat-shaming, le slut-shaming et toutes les sortes de shaming. Je m’enflamme pour une meilleure représentation de la femme dans les médias. Je rejoue d’ardeur pour un féminisme plus inclusif (laissons la place aux démuni(e)s, à la communauté LGBTQIA+, aux POC, aux immigrants!). Bref, je ne suis que braises constamment ravivées par l’air malade de notre société.
….
D’ailleurs, c’est pas la joie pour les party familiaux tout ces beaux sujets là! Mais je digresse.

3. Quelle importance a le féminisme dans ta vie, tes projets, tes valeurs?

Pour moi le féminisme a été un peu une porte d’entrée vers la construction d’un regard critique sur la société. Je pense aussi que j’ai commencé à m’y intéresser à un moment décisif pour moi. Effectivement, j’ai souffert de boulimie pendant mes premières années d’université (j’en souffre encore, mais c’est contrôlé grâce à un bon entourage) et ça a détruit mon estime personnelle. Je n’ai pas compris ce qui m’arrivait avant de m’immerger dans l’univers tumblresque. C’est en lisant des blogs féministes que j’ai réalisé que je souffrais d’une maladie sérieuse et que je n’étais pas la seule dans cette situation. On entend souvent parler des troubles de comportements alimentaires, mais de manière très stéréotypée. Saviez-vous qu’on peut être boulimique sans se faire vomir après chaque repas? Moi, je ne le savais pas. C’est vraiment la communauté féministe virtuelle qui a su m’éduquer et me conscientiser. J’y ai découvert le mouvement « body positive » et ça a complètement changé le rapport que j’avais avec mon corps (même si c’est un travail continu!). Ça a été l’occasion d’effectuer une bonne introspection et de réfléchir aux causes de mes troubles. La société met une pression énorme sur le corps des femmes et sur l’atteinte d’une perfection photoshopique inatteignable. Il est donc particulièrement important de conscientiser les jeunes femmes à ce piège médiatique.Tout ça pour dire que le féminisme est particulièrement important dans ma vie. Je sais que les valeurs que je véhicule à travers cette idéologie peuvent aider les femmes à travers leurs soucis quotidiens et peuvent mener à une amélioration de l’égalité hommes-femmes. Je suis convaincue que cette idéologie peut aider à la conscientisation  des gens et à une amélioration des politiques adoptées par l’État.
4. Ton blogue La Quebecoise Feministe est un tumblr. Parle-nous un peu de ce que t’apporte cette plate-forme.
C’est une grande communauté. Ça me permet de bloguer, oui, mais surtout d’interagir avec une collectivité diversifiée. Ça me permet aussi d’apprendre, tous les jours. Je ne connaissais rien du féminisme avant de joindre Tumblr. Sans être parfait, le site a pu m’aider à ouvrir les yeux sur certains enjeux et m’a poussé à m’éduquer sur d’autres. J’aime aussi la possibilité de « rebloguer » des billets qu’un autre blogueur a écrit, simplement parce que parfois ils traduisent exactement ma pensée. Autre avantage notable: Tumblr est assez populaire auprès des jeunes et permet donc de les rejoindre, de les éduquer et de les conscientiser à des enjeux essentiels. Ce n’est pas une plateforme parfaite évidemment, mais ça me convient pour le moment. J’ai écris quelques textes aussi sur une adresse wordpress, mais c’est encore à l’état brouillon un peu.
5. Selon toi, quels sont les enjeux primordiaux pour le féminisme aujourd’hui? 
Je pense qu’il faut mettre beaucoup d’énergie à combattre la culture du viol. C’est totalement inacceptable de continuer à blâmer la victime ou à banaliser le viol. Ce n’est pas normal que le concept du consentement soit encore si mal compris en 2014. C’est inadmissible que la femme soit continuellement sexualisée et victime d’harcèlement, mais qu’elle soit traitée de « salope » ( ou autres surnoms tout aussi détestables) si elle s’habille ou agit de manière plus sexuelle.
Je pense aussi qu’il est primordial de combattre les stéréotypes de genre. Je refuse que ma future fille se sente obligée d’être féminine et d’agir selon les attentes qu’on a d’elle dans la société, car ces attentes sont inaccessibles. Virginie Despentes l’avait très bien décrit dans King Kong Theory: « Parce que l’idéal de la femme blanche, séduisante mais pas pute, bien mariée mais pas effacée, travaillant mais sans trop réussir, pour ne pas écraser son homme, mince mais pas névrosée par la nourriture, restant indéfiniment jeune sans se faire défigurer par les chirurgiens de l’esthétique, maman épanouie mais pas accaparée par les couches et les devoirs d’école, bonne maîtresse de maison mais pas bonniche traditionnelle, cultivée mais moins qu’un homme, cette femme blanche heureuse qu’on nous brandit tout le temps sous le nez, celle à laquelle on devrait faire l’effort de ressembler, à part qu’elle a l’air de beaucoup s’emmerder pour pas grand-chose, de toutes façons je ne l’ai jamais croisée, nulle part. Je crois bien qu’elle n’existe pas. » De la même manière, je refuse que mon futur fils se sentent obligé d’être l’emblème de la virilité masculine. Je ne veux pas qu’il ait peur de ses émotions, ni peur d’agir de manière plus effeminée. J’espère vivre dans une société où le genre n’a pas d’importance. Où la transsexualité ne sera pas marginalisée comme c’est le cas maintenant. Où l’orientation sexuelle de quelqu’un n’aura aucun impact sur sa vie quotidienne.
J’espère également qu’on sera en mesure de voir une plus grande diversité dans les médias. Je parle vraiment de tous les médias, télé, cinéma, littérature, politiciens, journalistes, militants, féministes… Il est vital d’assurer une représentation de tous/toutes et de laisser la parole aux minorités. Par exemple, au Québec, j’aimerais beaucoup qu’il y ait une tribune pour les femmes autochtones (qui subissent énormément de violence conjugale).
Bon, je trouve qu’il est quand même assez difficile de déterminer les enjeux primordiaux, puisqu’ils le sont tous. Il est juste très important de se rappeler que les combats ne sont pas terminés et que le féminisme (ou plutôt les féminismes) doit continuer à agir et à avoir un regard critique sur la société.

6. Un blogue/page/initiative féministe/pro-féministe que tu as envie de plugger?
J’aime beaucoup le groupe Facebook « Féministes solidaires et en colères! », qui a des membres assez actifs et des discussions très intéressantes. Je lis aussi Danäe to the stars and back et Tea and feminism, deux autres québécoises sur Tumblr.


Tes liens
Blogue :http://laquebecoisefeministe.tumblr.com/
Twitter :https://twitter.com/QcFeministe
Autre :http://laquebecoisefeministe.com/

(Crédit de l’image)

4 Comments

Post a Comment