Correspondances libres, furieuses et
joyeuses entre jeunes féministes
.
Suivez-nous!
TWITTER
FACEBOOK
YOUTUBE
Féminisme(s)
Cinq jours sans miroir

Cinq jours sans miroir

Peut-on faire du «féminin» une lutte féministe? Penser les limites des pratiques de brouillage culturel Une réflexion sur les réactions suscitées par le texte de Céline Héquet «Pourquoi est-ce que je ne me maquille pas pour moi.»    En soulignant que le maquillage et autre pratiques esthétiques dites «féminines» sont l’expression de contraintes patriarcales, l’auteure... lire la suite
Ma tenue ne te dit pas qui je suis !

Ma tenue ne te dit pas qui je suis !

Sortir à Nantes quand on est une fille, une femme, une adolescente, n’est pas une mince affaire. Il est vrai qu’on est sifflée, appelée, traitée comme de la chair fraîche, voir de tous les noms dont je vous passe la liste et peu défendue. Ouais, enfin, vous allez me dire une journée normale pour une... lire la suite
Pourquoi je suis féministe

Pourquoi je suis féministe

Pourquoi je suis féministe : Parce qu’une fille ne peut pas jouer au camion. Parce qu’un homme ne peut pas porter une jupe ou du maquillage. Parce que le rose est une couleur de fille. Parce qu’un homme qui se montre sensible est « forcément » gai. Parce qu’une femme qui porte ses cheveux courts est « forcément » lesbienne.... lire la suite
Êtes-vous sexiste?

Êtes-vous sexiste?

Texte publié d’abord sur le blog L’agora Lorsque j’ai été approchée par les auteurs du blogue L’Agora pour faire un billet de « féministe », je me suis dit que non, je ne me lancerais pas là-dedans. Que c’était leur thing et que mon input n’apporterait rien de bien différent de ce qu’on voit dans les... lire la suite
Le rire comme arm(ur)e ?

Le rire comme arm(ur)e ?

« Moi, j’éclate de rire, quand j’entends ça » disait Lise Payette à Tout le monde en parle l’autre soir. Elle évoquait sa réaction face aux gens qui disent que, s’il n’y a pas beaucoup de femmes en politique, c’est parce qu’elles sont incompétentes dans ce domaine. Ça a fait un déclic dans ma tête : quand quelqu’un... lire la suite
Le 8 mars n’est pas une deuxième St-Valentin

Le 8 mars n’est pas une deuxième St-Valentin

Nous sommes aujourd’hui le 8 mars, la journée internationale des droits des femmes (et pas de la femme, merci bonsoir). Nous sommes supposé.es festoyer le 8 mars. Se réjouir des droits acquis et se remémorer les luttes des dernières dizaines d’années. Une journée pour s’arrêter et célébrer les femmes, se réjouir de leurs luttes, leur... lire la suite
Je ne suis pas Marie-Madeleine

Je ne suis pas Marie-Madeleine

C’est toujours l’histoire d’un jour où on se réveille. Tout d’un coup, « être femme » prend un sens politique. Pour chacune de nous, c’est une claque différente qui nous en fait prendre conscience : pour certaines c’est quand les hommes dans leur vie ne comprennent pas pourquoi on a peur la nuit — les frères, copains, amis... lire la suite
Quand la lutte commence dans la tête : de la (neuro)performativité en milieu militant

Quand la lutte commence dans la tête : de la (neuro)performativité en milieu militant

La neurovariance s’inscrit comme une des identités qui vient s’ajouter à l’intersection des oppressions dans une perspective de féminisme intersectionnel. Prônant ainsi l'inclusion des différentes identités - et des oppressions qui y sont liées - il s'agit ici d'aborder une de ces identités, la neurovariance, qui m'apparaît peu discutée. Les intersections sont ici multiples. Comme... lire la suite
De l’inclusion à l’intrusion

De l’inclusion à l’intrusion

J’ai consacré ma dernière semaine du mois d’août au septième Congrès international des recherches féministes dans la francophonie (CIRFF), avec la mission personnelle de rendre compte de l’évènement par le présent billet. Il faut me pardonner ce dessein naïf, je ne suis pas habituée aux manifestations féministes d’une telle envergure. À mon plus grand bonheur,... lire la suite