La transphobie ordinaire, c’est se faire mégenrer tous les jours, à l’épicerie, à la pharmacie, au dépanneur, à l’école, dans la rue, par des inconnu-e-s qu’on n’ose pas reprendre parce qu’on a peur de leurs réactions, on a peur de déranger, on a peur de se faire tabasser ou même tuer. Se faire mégenrer par... lire la suite